Concert au Bric à Brac avec the Jacques

Bric à Brac bar ParisEn février dernier, lors de notre premier concert au théâtre de l’Ogresse, nous avions invité Guillaume Chopin, le leader de the Jacques à venir faire notre première partie.

Voilà que Guillaume m’a re-contacté il y a quelques jours pour me proposer de venir partager une date avec lui au Bric à Brac, petit bar (plutôt électro le week-end), de la très animée rue Oberkampf dans le 11ème arrondissement de Paris.

Ce mercredi 18 avril donc, je jouerai (en solo) dos à la vitrine mais face au comptoir, au Bric à Brac, 108 rue Oberkampf à Paris, vers 20h. N’hésitez pas à passer boire un verre avec nous et découvrir the Jacques que j’aime vraiment bien !

Raph

Concert à Saint Sorlin d’Arves en Maurienne

L’été dernier, je donnais mon premier concert solo à Saint Sorlin d’Arves, une chouette station de ski de Maurienne, dans les Alpes.

La mascotte de la station est une vache appelée Sorlinette, qui est vachement douée et fait même du ski et du parapente. Impressionnantes les vaches par ici…

Sorlinette, la mascotte de Saint Sorlin d'Arves, sur ses skis

Sorlinette fait du parapente

Ce soir, je re-joue dans ce chouette lieu pour un nouveau concert en station, après avoir bien profité du ski ce matin. Ah ! On est bien ici… Ca se passe à 18h, sous le chapiteau en face de l’office de tourisme.

Si vous êtes dans le coin, n’hésitez pas à passer me voir en rentrant du ski !

Raph

L’Ogresse : on revient vider notre sac !

théâtre de l'Ogresse - logo

Ah le théâtre de l’Ogresse, son feu de cheminée, son estrade en bois, son ambiance tellement peu parisienne…. Nous avions découvert ce lieu avec bonheur lors de notre premier concert là-bas le 22 février dernier et avions passé une excellente soirée qui s’était finie bien tard, accueillis par Mutata et son équipe.

Voilà que la semaine dernière, nous recevons un mail de Charlotte, de l’Ogresse, qui nous écrit en substance :

- « Salut, c’est Charlotte de l’Ogresse, Mutata organise l’une de ses fameuses soirées ‘Vide ton sac’ la semaine prochaine et l’on aimerait bien que vous ouvriez la soirée ».

Cool! Ca fait plaisir que Charlotte ait proposé de nous reprogrammer aussi vite, et nous, l’idée de rejouer à l’Ogresse nous ravit. Quelques calages de planning après, nous acceptons l’invitation.

Du coup, mercredi, le 4 avril à 20h, nous serons de nouveau en concert au théâtre de l’Ogresse dans le cadre d’une soirée « Vide ton sac ».

Soirées "Vide ton sac" au théâtre de l'OgresseMais ces soirées « Vide ton sac », de quoi s’agit-il ?

Et bien voici comment le théâtre les présente :

« Venez avec un petit film, un petit texte, un dessin, une image, un conte, une histoire, une chanson ???
Fêtes-nous des surprises !  » Videz votre sac !  »
On aime ça ! »

 

 

Pour finir je vous remets la bande annonce que j’avais faite pour notre précédent passage à l’Ogresse.


 

A mercredi !

Ah ! Et l’événement facebook c’est ici

Raph

 

Le Piston Pélican : concert au bistrot !

Jeudi soir dernier, le 29 mars, nous jouions au Piston Pélican, ce chouette « bistrot-concerts » du 20ème arrondissement de Paris.

La soirée était un peu spécial, car l’Open Coffee Club, le rendez-vous hebdomadaire des entrepreneur du Web parisien, fêtait ses 5 ans le même soir, dans le même lieu… le public était donc « geekesque » ce soir-là.

La scène du Piston Pélican avec nos instruments

La scène du Piston Pélican est dans un angle au milieu du bar, et a plutôt l’habitude d’accueillir 3, voire 2, voire 1 seul musicien, que 4 comme nous étions ce soir-là. Qu’importe ! En nous serrant un peu et en ne sautant pas trop partout, nous avons réussi à tenir !

 

 

 

Vincent derrière la batterie électronique

 

La batterie électronique était aussi de rigueur pour éviter que les voisins du bar ne viennent nous botter les fesses au milieu du set. Bref, ici on y va molo.

 

 

 

 

 

A 21h30, nous avons commencé le set, tentant de nous faire entendre au milieu des discussions (et oui, c’est ça l’ambiance bistrots…).

concert au Piston Pélican Entrée en scène

 

Et puis à la fin de la soirée, ce fut l’occasion de retrouver quelques copains de longue date !

Raph avec un autre Raph et Louis au Piston Pélican

Une soirée conviviale comme on les aime….

Un grand merci à mon manager Vivien Gazeau pour les photos de cet article.

 

Raph au Piston Pélican !

 

Piston PélicanAh mais je ne vous ai pas dit ? Jeudi soir nous serons en concert au Piston Pélican, ce bistrot-concerts du 20ème arrondissement de Paris (oui, on aime bien jouer dans le 20ème…).

Ca se passera à 21h et nous serons 4 (Marine sera absente). Et puis ce sera une soirée marrante car dans ce même bar se fêteront les 5 ans de l’Open Coffee Club ce soir-là, un rendez-vous de geeks que j’affectionne tout particulièrement ! Autant dire que ça va parler web, innovation, tout ça tout ça….

 

Bref, on compte sur vous jeudi au Piston Pélican ! Avant de rejouer à l’Ogresse 8 jours plus tard, mais ça je vous le redirai !

En plus c’est pique-nique autorisé….

Ardoise du Piston Pélican

Raph

Tous les concerts passés et à venir

 

Rafiné – pour les enfants d’Afrique du Sud en Champagne Ardenne

Samedi soir, Marine et moi avons joué à Fismes (Champagne-Ardenne, près de Reims) pour une soirée de charité au profit des enfants du bidonville de Cinsta en Afrique du Sud.

Claire, originaire du coin et ayant été bénévole dans ce bidonville a organisé cette soirée au cours de laquelle ont joué 3 groupes dans la salle des fêtes de Fismes, qui comporte une bien belle scène, comme vous pouvez le constater :

salle des fêtes de Fismes

 

Avant nous se sont produits Point d’Orgue, une chorale de voix masculines venue du Nord-Pas-de-Calais, et accompagnée de quelques musiciens. Au programme : reprise de classiques de la pop-rock tels que Hallelujah de Leonard Cohen, ou plusieurs morceaux de notre Johnny national. Pas très dansant mais très sympa et quelques performances vocales à souligner.

Ensuite Marine et moi sommes entrés sur scène. Charge à nous de dérider le public, pour l’instant, plutôt sage… Valentin, qui servait au bar, ayant refusé notre invitation à faire la blague d’entrée (ses blagues étant pourtant apparemment réputées…), il me fallu prendre la main pour raconter l’une des histoires inégalables d’Olivier notre bassiste (pas des nôtres ce soir-là) avant d’entamer la première chanson. Marine s’est lâchée, micro à la main (notamment sur la reprise de Jalouse de Mademoiselle K) et on a bien rigolé. Un grand merci au passage à Gaëtan des Zygomatik pour avoir joué l’ingé son en dernière minute avec brio.

Zygomatik dans le feu de l'action, Nadir, Gabin et Pauline au premier plan

 

Puis après nous, Zygomatik, groupe originaire du Havre, a achevé de chauffer le public grâce à ses chansons aux accents balkaniques, de plus en plus festives au fil du concert. Ils ont tenu la scène 2h. A la fin de leur show, la salle était debout et en redemandait ! Une belle rencontre et découverte pour un groupe à l’énergie vraiment impressionnante et qui a mis tout le monde d’accord.

Zygomatik fait monter des gens pour danser avec eux sur scène

Zygomatik fait monter des gens sur scène

Avec tout ça, Claire a pu collecter un chouette montant à envoyer aux enfants, et nous sommes donc ravis que l’objectif ait été atteint. Et puis nous ça nous vraiment fait plaisir d’avoir été invités à jouer pour une bonne cause….

Raph

 

 

 

 

Concert au profit des enfants du bidonville de Cinsta (Afrique du Sud)

Ce samedi soir, Marine (qui fait en général mes choeurs), et moi, seront en concert en duo à la salle des fêtes de Fismes. Quoi ? Vous ne savez pas où est Fismes ? Bon ok, je ne peux pas (trop) vous en vouloir : Fismes se trouve en Champagne-Ardenne, près de Reims, et plus exactement : . D’ailleurs, Reims fait pas mal parler d’elle ces derniers temps, mais plutôt grâce à sa scène électro (the Shoes, Yuksek, Brodinski, …).

Volunteer AfricaNous sommes heureux et fiers de participer à cette soirée, dont l’intégralité des bénéfices reviendra aux enfants des écoles du bidonville de Cinsta, en Afrique du Sud, grâce à l’association Volunteer Africa. Peut-être, un jour, auront-nous même l’occasion d’aller jouer pour eux là-bas ?

Notre concert sera fait de chansons de Raph, que l’on joue d’habitude avec le groupe, et de chansons de notre duo « Rafiné » (et oui, un projet secret… gnark gnark).

Ah oui et l’événement facebook se trouve ici.

Promis, on vous racontera tout… Allez je m’en vais de ce pas réviser mon solo de kazou pour demain soir !

Raph

 

Mystic Rose Cafe à Tel Aviv – concert jour de tempête !

Mystic Rose Café logo sur la vitre

Il a plu, il a venté, le temps était vraiment mauvais à Tel Aviv mais le Mystic Rose Café n’a pas annulé ! Mercredi dernier, j’ai donc pu donner mon premier concert en Israël, et en solo, après avoir joué l’avant-veille une version acoustique de Joni the Cat sur un toit et sous un soleil dont les parisiens seront forcément jaloux !

Tel Aviv est une ville en bord de mer où il fait bon vivre. Le jour du concert pourtant, la météo était plutôt appocalyptique : grosse tempête sur le Moyen Orient et plus de 200 arbres arrachés dans la ville ! Du coup l’affluence du concert en a pris un coup mais le public présent a été attentif et a apparemment bien aimé.

Raph en concert au Mystic Rose Café de Tel AvivLe Mystic Rose Café est situé sur le port de Tel Aviv. Ce n’est pas un simple bar : on y trouve aussi des fleurs en tout genres et c’est tellement grand qu’y sont régulièrement organisés des mariages, et autres célébrations. Le lieu est vraiment beau. En revanche, il était plus sage de jouer dans la salle « en dur » que sous la tente qui accueille en général les festivités, de peur qu’elle nous tombe sur la tête.

Un super moment et beaucoup de plaisir à jouer mes chansons devant un public international et en bonne partie non-francophone.

 

Ah oui, et ce soir là on avait un Joni comme on les aime…

Un chat au concert au Mystic Rose Café - le Joni de la soirée

Raph

 

 

L’Ogresse : on l’a fait !

théâtre de l'Ogresse - logo

Mercredi soir les zikos et moi jouions au théâtre de l’Ogresse.

Pour ceux qui ne connaissent pas le théâtre de l’Ogresse, c’est un lieu vraiment à part, qui surplombe presque la Flèche d’Or, à quelques dizaines de mètres près.

Quand on rentre à l’Ogresse, on est tout de suite ailleurs : l’odeur, le feu de cheminée, la vieille estrade en bois… D’ailleurs, si vous l’avez raté sur facebook, voici le teaser de notre concert :

Bref, mercredi soir donc, nous avons investi ce lieu à part. Les concerts de musique amplifiée se déroulent dans la salle du bas : une salle au plafond pas bien haut (géants de plus de 2mètres, accroupissement obligatoire) mais avec un charme rare et suffisamment petite pour permettre une vraie proximité avec le public.

the Jacques - Guillaume Chopin au théâtre de l'OgresseJ’avais invité Guillaume Chopin, le leader de the Jacques, que j’avais découvert avec beaucoup de plaisir à la scène ouverte de l’Entrepôt début janvier, à assurer notre première partie. Après une balance « maison » (à l’Ogresse pas d’ingénieur du son attitré, chacun la main à la patte), on a donc laissé the Jacques ouvrir le bal comme convenu à 20h…. Euh pardon, à 20h40. Une dizaine de chansons très chouettes en guitare-voix, avec des textes clairs, jolis et souvent drôles. Le public le suit avec des claquement de doigts. Sa poésie est appréciée. Guillaume finira en nous avouant que c’est la première fois qu’il se produit plus de 10 minutes sur scène. Son premier « concert » en quelques sorte, en marge des scènes ouvertes : fier de l’avoir accueilli !

Le temps du tour de chant de the Jacques, la salle du haut (resto / bar) s’était remplie, et vers 21h30, ce fut à notre tour…. Mutata, le fondateur de l’Ogresse (que vous avez pu voir dans le teaser), prit le micro une dizaine de minutes pour nous annoncer, et expliquer le fonctionnement du théâtre : ici, c’est une association qui gère le tout. L’Ogresse ne vit pas de subventions, mais de son restaurant / bar et de ses soutiens. Pas toujours facile.

A nous d’entrer sur scène. Une partie du public est assise (surtout les grands !). David à la batterie, qui jouait pour la première fois avec nous et qui, pour des raisons techniques, utilisait une batterie électronique ce soir-là, se sent vite à l’aise. Ca tourne ! Olivier, à la basse, se permet même une bonne grosse blague en milieu de set qui valait bien celle de l’Abracadabar (comprendra qui était là !). A la fin du show, comme le public en redemande, Marine, ma choriste, et moi, jouons « Surmoi » en duo, ce qui n’était pas prévu ! Marine nous a même fait même un solo d’imitation harmonica à la bouche inégalable. Bref, un concert chaleureux, face à une salle bien remplie et attentive.

Après le concert, nous avons pu retrouver le haut du théâtre de l’Ogresse pour un succulent Colombo de poulet cuisiné par Mutata et quelques verres. Quel plaisir que le public puisse rester après le spectacle pour partager un moment avec nous. Nous avons même fait la fermeture, bien plus tard que prévu…

L’accueil de l’Ogresse et son ambiance nous ont beaucoup touchés. Pour sûr : c’est un lieu à retenir. Nous voulions ce concert intimiste, et je crois que ce fut réussi. Un grand merci au public pour sa chaleur, d’être resté, et de ne pas avoir eu peur de l’Ogresse !

Raph

Raph jouera à l’Ogresse

Ca vient d’être confirmé, nous jouerons au théâtre de l’Ogresse mercredi 22 février à 20h !

Le théâtre de l’Ogresse c’est un petit théâtre plein de charme dans le XXème arrondissement de Paris, à quelques dizaines de mètres de la fameuse Flèche d’Or. Il paraît même qu’il s’agit avant tout d’un théâtre de marionnettes….

Alors venez nous voir, manger, et vous faire maaaannnger avec nous par l’Ogresse mercredi 22 février !

Ah oui ! Et rejoignez l’événement facebook !

Une petite vidéo sur le lieu pour vous donner l’eau à la bouche…



Les dessous de l’Ogresse