La scène ouverte de L’Entrepôt : un lieu, une ambiance

Hier soir j’ai participé à la scène ouverte de L’Entrepôt, un des rares café-concerts du 14ème arrondissement ! L’Entrepôt a une bien jolie salle, grande, dans l’esprit café-théâtre. Le lieu est aussi un très bon resto, et un ciné (pas testé) ! Rare d’avoir de tels lieux à Paris et un vrai plaisir de venir y jouer !

Rendez-vous à 18h30 pour les balances avec l’aide d’Oscar, le régisseur. Les 5 groupes qui vont jouer ce soir se mettent en place et découvrent que la scène est plutôt bien équipée. Tant mieux, ce n’est pas le cas partout !

19h, euh… non… 19h53, Vincent, le présentateur (ben ouais, les scènes ouvertes classes ont des présentateurs….) vient à la rencontre des artistes et cherche avec eux les vannes qu’il pourrait balancer pour les introduire sur scène.

21h30, Vincent me cherche… pour m’annoncer que c’est moi qui vais ouvrir la soirée… Aïe (ouille…) : ok !

21h45, ça commence. Après quelques mots sur mon séjour à New York, le fait que mes chansons parlent beaucoup des faiblesses des hommes, et quelques « Bonne année ! » hurlés dans le micro, Vincent m’accueille sur scène et même s’il a du mal à la quitter (la scène…) il me laisse enfin seul pour 2 chansons : En tout cas moi j’y pense et 79th and 2nd. La salle est pleine, le public est attentif même s’il n’applaudit pas aussi fort qu’au Fieald ! Ils sont sages dans le 14ème…. ;)

Après moi sont se sont succédés :

  • Julie Lesseu (pas sûr de l’orthographe) et Stéphane. Julie au chant, Stéphane à la guitare pour 2 chansons de Michel Rivgauche.
  • Derrière le silence. Duo sympathoche de chanson française : guitare-chant pour l’un, et clarinette-percu pour l’autre ! Original !
  • Guillaume Chopin et Adrien (the Jacques) : la voix de Guillaume bien posée sur une guitare sèche, Adrien en guitariste soliste pour de petites touches discrètes et efficaces. De jolies chansons. Mon coup de coeur de la soirée !
  • Cherry June : un quatuor à 2 chanteuses un peu délurées, non sans rappeler le duo Brigitte. C’est frais. Les arrangements bien trouvés. Très scénique. Funky !

Ben voilà ! Ca c’était hier soir. A la fin de la soirée, Vincent a eu la bonne idée de faire passer un chapeau (enfin… un saut à champagne…) dans le public pour offrir un petit cachet aux artistes. Sympa et rare dans les scènes ouvertes !

Bref, merci à tout ceux qui étaient là ! En attendant moi j’ai le concert du 13 janvier à l’Abracadabar à préparer alors je retourne à ma guitare, et ce soir, c’est répète avec mes zikos ! Ca va swinguer !

Raph

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>